Auteurs

LE COLLECTIF MÉMOIRE DE L’HUMANITÉ – ÉCRAN SANS FRONTIÈRES, ET SES ACTIONS

Le Collectif de fait Mémoire de l’Humanité – Écran Sans Frontières (CMH-ESF) devient en 2020 un collectif officiel géré par ESF. Nos principaux partenaires sont l’association (site et application) Source de l’Humanité et sa fondation, l’Institut Guezo, l’association Pequena Africa du Brésil, Africa Loire (Nantes), l’ONG À la source (Bordeaux), le site Outremer360 (Paris), l’association Kartyé Lib Mémoire et Patrimoine de l’Océan Indien, la Région Réunion.

Membres béninois et français du Collectif Mémoire de l’Humanité – Écran Sans Frontières

Depuis 2017, les associations et media partenaires, les villes et les royaumes du Festival International de Films Itinérant Mémoire de l’Humanité et le circuit parallèle à l’UNESCO La route de l’esclave ont pour ambition de constituer un réseau d’Africains et d’Afro- descendants issus de la Traite Négrière Transatlantique et de l’Océan Indien. En créant des rencontres sur le terrain pour une meilleure compréhension et le respect des uns et des autres, nous incitons les Afro-descendants à visiter le continent d’origine de leurs ancêtres et à y résider si bon leur semble.

Le FIFIMH et le circuit parallèle à l’UNESCO La route de l’esclave se font autour de deux commémorations: le Marcus Garvey Day le 17 août à Cotonou et la Journée Internationale du Souvenir de la Traite et de ses Abolitions JISTNA le 23 août à Ouidah. Pour inciter les Afro-descendants à visiter leur pays d’origine, la JISTNA va s’installer dans tous les territoires africains de l’ancienne route de l’esclave.

Le circuit se fera également dans les îles de la Caraïbe, Sao Tomé et Principe, l’Amérique du nord et sud, l’archipel des Mascareignes, l’océan Indien…

Le Prince Guezo, co-fondateur du CMH-ESF et de la fondation Source de l’Humanité tient particulièrement à créer autour des 17 et 18 août au Bénin, le réseau du Triangle de la réconciliation et du pan-africanisme. Des ateliers et échanges artistiques auront lieu entre les villes détenteurs d’un monument dédié à la réconciliation: Cotonou, Liverpool (GB) et Richmond (Virginia).

Le FIFIMH, labellisé Décennie des personnes d’ascendance africaine, permettra de montrer des images de villes, pays, sites et circuits à ceux qui ne peuvent pas voyager. A travers le E-mémoire, nous ferons des web documentaires sur les oeuvres de Musées emportés lors de la colonisation, afin de véhiculer, à travers le FIFIMH, des objets d’art pour qu’un plus grand nombre puisse en profiter et permettre aux artistes du monde entier de s’en inspirer. L’art, l’histoire, la vie… seront diffusés et de discussions naîtront une solidarité pour que l’Afrique prenne toute sa place dans le monde. Les artistes, auteurs, réalisateurs, créateurs et artisans de nos clubs publieront leurs idées, propositions et articles ayant pour thème leur vision de l’Afrique de demain sur le site du CMH-ESF.

Si le projet vous intéresse, rejoignez-nous via notre site cmh-esf.org ou bien en écrivant à ecransf.presidente2@gmail.com

L’Afrique vaut bien qu’on s’y attache et qu’on l’aide à se développer. Elle est à l’origine de l’histoire de la race humaine. Aimer l’Afrique c’est aussi s’aimer un peu plus chaque jour.

Marie-Ange Billot Thébaud, présidente du CMH-ESF,
Fondatrice avec Prince Serge Guézo de sourcedelhumanite.com

Leave a Reply

X