JISTNA 2020

 L'inscription est close pour cet événement.
Journée Internationale du Souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition

Ouidah, et plus précisement, La Porte de Non Retour sera le point de ralliement des Afro-descendants, experts de l'UNESCO, le 22 Août 2020. L'objectif est la célébration de la Journée Internationale du Souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition JISTNA. Ce sera comme l'année passée, des instants chargés d'émotions, tant la trame de cette histoire douloureuse reste gravée dans les coeurs des Afro-descendants face à la mer par laquelle leur aïeux furent déportés.

                                        

Feedback sur l'Édition 2019

Sur la place de la Porte du non-retour ce mercredi 23 août, le préfet de l’atlantique, le maire de Ouidah, des délégations d’afro descendants venues de la Martinique, de la Réunion, de la Guadeloupe, d’Haïti, de l’Amérique et bien d’autres invités ont honoré de leur présence la cérémonie officielle de la commémoration de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.  Avant toute allocution, l’assistance s’est livrée à une cérémonie traditionnelle d’apaisement  de l’âme de ces nombreux ancêtres qui ont transité par ce lieu dans le périple douloureux de leur déportation. Les rituels de ladite cérémonie se sont déroulés en langue Yoruba, Mina et Fon car toutes ces ethnies et bien d’autres ont pris par Ouidah dans cette période, à en croire, Christophe Chodaton, le Président de l’Ugdo. Pour ce dernier, Ouidah devrait en arriver à être la destination de toute attraction à l’occasion de chaque 23 août comme c’est le cas les 10 janvier pour la fête du Voudoun. Un point de vue que renchérit à sa manière le Professeur Honorat Aguessy. « C’est ici, au Dahomey, chez nous, que beaucoup de choses se sont passées. Si nous allons vers les Caraïbes et les Amériques, il y a beaucoup d’originaires d’Afrique et ayant pris par Ouidah », a déclaré le sociologue et panafricaniste engagé. 

Le cas le plus évident de cette assertion lors de cette édition de la JISTNA à Ouidah est celui de cet arrière-petit-fils de l’esclave Georges Dit Bouhiki. Il s’appelle Emmanuel Gordien, il est de la Guadeloupe,  Docteur en virologie. Parti de doute et de questionnements celui-ci est venu retrouvé ses origines au Bénin dans un village de la commune d’Ifagni. Beaucoup d’autres cas similaires existent.

Christophe Chodaton et son association, à travers la vision de cette commémoration, invitent tout africain et afro descendant à un devoir de mémoire. Le programme alléchant de cette édition en dit long. Visite de sites et musés, messe à la basilique de Ouidah, projections de films documentaires, recueillement sur la route des esclaves, etc. Les regards sont tournés vers l’édition 2018.

Programme de cette édition 2020

Pour cette édition les frais de partcipation s'élèvent à :

Particuliers ..... Hébergement + frais de participation ...... 1500 € par personne

Organisation ...... Hébergement + frais de participation ...... 1600 € par personne

Hôte d'honneur ..... Hébergement + frais de participation ...... 2000 € par personne

Quand
août 22nd, 2020 8:00 AM   jusqu'à   11:59 PM
Lieu
Porte de Non Retour
Ouidah, AQ
Bénin

Agrandir cette carte
Contact
WhatsApp: +33668799307
WhatsApp: +33605654106
Adresse électronique : Adresse électronique :
Frais de participation
Particulier (Frais de participation + hébergement) € 1,500.00
Organisation (Frais de participation + hébergement) € 1,600.00
Hôte d'honneur ( Frais de participation + hébergement) € 2,000.00

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: JISTNA 2020


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
https://www.collectif-esf.org/jistna-2020/?civiwp=CiviCRM&q=civicrm%2Fevent%2Finfo&id=7&reset=1